Diversité et respect

Diversité et respect

Adopté par le Congrès national en date du 22 juillet 2023

La société luxembourgeoise devient sans cesse plus diverse. En accueillant des individus et des familles venus de tous les horizons géographiques et culturels, elle a su intégrer et faire participer à notre essor commun des centaines de milliers de personnes.

Notre société, comme l’ensemble des sociétés occidentales, est marquée par certaines évolutions dont la plus-value n’est pas unanimement acceptée. Ceci comporte un risque de fragmentation qui blesserait notre manière de vivre dans le respect de chacun, et de respecter les convictions profondes de chacun – pourvu que ces convictions concordent avec notre ordre constitutionnel et légal. Il est important de préserver cette capacité à accueillir, à évoluer, à souhaiter le progrès sans mettre en cause l’adhésion du plus grand nombre à la matrice de notre développement.

Nous constatons qu’aujourd’hui, la société du Luxembourg passe beaucoup de temps à méditer les bienfaits d’un langage neutre, de matériaux scolaires qui représentent les hommes et les femmes de manière uniforme, d’éducation sexuelle et de genre en bas âge, alors qu’en même temps, l’éducation des enfants est progressivement déléguée à des personnes et institutions tierces. De nombreux parents, de tous les horizons culturels, plaignent cette évolution. Ce ne sont pas que uniquement les milieux plutôt conservateurs, mais de larges pans de la société qui ne comprennent plus qu’à l’heure de toutes les interrogations sur leur avenir d’une génération de jeunes, on n’ait pas mieux à leur offrir que de nouvelles interrogations.

Nous ne souhaitons pas trancher un débat qui est en cours, mais y apporter notre propre conviction. Nous voudrions renforcer la responsabilité éducative des parents, qui sont les premiers interlocuteurs de leurs enfants. Nous voudrions que les parents puissent s’acquitter de leur devoir de formation sans contraintes excessives imposées par des tiers. Nous voudrions que les écoles puissent se focaliser sur la transmission de savoirs et de compétences sans devoir s’interroger en continu sur la justesse et la correction de leur approche et de leurs contenus.

Il est essentiel d’assurer que les enfants et les jeunes aient des repères qui leur permettent de devnir des adultes responsables et tolérants. Ces repères doivent pallier à la désorientation générée par une abondance chaotique de contenus et d’influences. Ils doivent représenter une certaine constance, une certaine structure, et une certaine assurance. Ils doivent être fondés sur le respect de chaque personne et des convictions qu’elle peut avoir. Une société incapable de respect universel devant les convictions et aspirations profondes de ses membres met en péril la liberté sur laquelle elle prétend être fondée.

FOKUS s’engage pour une société inclusive, une société pour tous : cela inclut les nombreuses personnes qui ne partagent pas de tout cœur certaines orientations de notre temps. L’inclusivité comme nous l’entendons tente d’éviter les affrontements culturels en assurant le libre choix et le libre arbitre de tous – y compris de ceux dont les convictions profondes ne concordent pas avec l’élimination de tout ce qui a constitué l’orientation de générations précédentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

contact@fokus.lu

Kontaktéiert eis iwwer EMAIL
Eis Büroen sinn op vun
Méindes - Freides : 9:00 - 17:00
Samschdes a Sonndes si mir zou
Eis Adress
25, rue du Nord
L-4260 Esch-sur-Alzette
contact@fokus.lu
Fokus Newsletter